GUIDEMG

Magouille

anonyme
Posté

Je suis arriver a MADA le 24 décembre 2011 afin de rejoindre mon amie (qui n'est pas une prostituée) veuve mére de 3 enfants n'ayant aucun revenu la CAF n'existe pas dans ce pays , j'ai fais tous les papiers afin d'obtenir en tant que retraité une carte de séjour, je suis aller a la préfecture de police Ministére des affaires étrangéres ministére de l'intérieur et a chaque fois j'ai payer de fortes sommes , pour aucuns resultats en fait il ma été proposer des magouilles que j'ai refuser , ce n'ai qu'en septembre 2015 que j'ai pus sortir de ce pays afin de me faire soigner avec l'aide du consulat je me suis battu pendant 2 ans afin que je puisse me marier avec ma concubine , qui n'as plus de problèmes en fait j'ai perdu en 4 ans et demi plus de 2 milliard d'ariary , je ne comprend pas si en fait j'ai bien compris le systéme ce sont las WAHAZA qui sont toujours victimes Pourquoi,..........alors encore taxer les étrangers c'est plus facile pour les autorités de ce pays

0
Posté , mis à jour

Contrairement aux apparences et aux potins locaux, la corruption n'existe pas à Madagascar. On n'obtient rien avec la corruption en ce qui concerne les papiers ; le produit de l'administration. Les bakchichs aident à réaliser les procédures réglementaires et légales, mais ils ne permettent pas de passer outre.

Le grand défaut des vazaha c'est de croire qu'ils peuvent faire les procédures eux mêmes ; c'est quasiment impossible.

Il faut faire appel à un rabatteur, des gens dont c'est le métier de faciliter les relations avec l'administration. Des administrés en retraite ou des biens nés. Sinon il y a le GUIDE/EDBM mais là il faut utiliser la loi et les procédures 100% régulières immédiatement à la soumission du dossier.

Vous n'étiez ni marié, ni officiellement retraité, donc sans droit possible de résidence et quelque soit le billet que vous auriez donné aucun administré n'est suffisamment farouche pour vous obtenir des papiers. Croyez moi, ils ont tous bien trop peur pour aller à l'encontre de la loi, le Malgache et en particulier l'administré n'est pas téméraire face à l'État.

Le seul endroit où ça aurait été possible ça aurait été directement chez un ministre, mais là aussi il faut motiver la raison et la mallette n'a aucun effet sur le pouvoir effectif de magouillage ; c'est facilitateur c'est tout, comme la basse corruption.

Il fallait vous marier avant, transférer votre retraite, ou monter un business ; la corruption n'existe pas.

0
1
Posté

Oui il ne faut pas croire que la corruption est automatique, contrairement aux apparences c'est complètement inutile et encore moins dans votre cas me semble-t-il !

0