GUIDEMG

Baobab ou « Reniala » de Madagascar

Article publié , mis à jour . Par .

La plus remarquable des espèces végétales de Madagascar est le Baobab. La très célèbre allée des baobabs de Morondava en est l'incontournable vitrine. La plus remarquable des espèces végétales de la Grande île est le Baobab ou « Reniala » qui signifie littéralement « mère de la forêt » en malgache.

Sur les huit espèces de Baobab de la planète, six ne sont présentes que dans la Grande île, qui est le seul pays au monde à receler des forêts de baobabs. Les baobabs sont des arbres séculaires.

Aspect des Baobabs de Madagascar

Il présente un aspect massif, dominant et très original avec un tronc poli et les branches, ressemblant à des racines, donnent l'impression que l'arbre est à l'envers. La curiosité de ces arbres réside dans le renflement de ses branches et de son tronc. Celui-ci se présente sous différentes couleurs ; il peut être grisâtre, rougeâtre.

Le tronc des baobabs mesure, pour certaines espèces, jusqu'à 9 m diamètre et 30 m de circonférence. Il constitue une importante réserve d’eau qui permet à l'arbre de supporter les conditions climatiques sévères. Ce tronc renflé rempli d’eau lui a même valu le nom « d’arbre bouteille ».

Les feuilles de baobab sont très particulières. Elles n’apparaissent que pendant une durée très courte de l’année car les baobabs se débarrassent de leur feuille pendant la saison sèche afin de limiter la perte en eau. Les fleurs de cet arbre sont époustouflantes et se présentent sous forme de plusieurs étamines avec des couleurs très variées, qui vont du blanc au jaune en passant par le rouge. La floraison varie d’une espèce à l’autre.

Pour avoir les gros fruits de baobab marron (40 cm de long et 15 cm de diamètre), qui peut contenir des dizaines de millier de graines, la pollinisation du baobab est généralement assurée par des chauves-souris ou des papillons qui sont tous des nectarivores.

Le lieu idéal pour admirer les baobabs et prendre des photos souvenirs se trouve à Morondava : l'allée des baobabs. On peut aussi en voir ailleurs comme à Majunga, à Tuléar.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme. Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.

Questions