GUIDEMG

Gastronomie

Article publié . Par .

Sans parler de la cuisine traditionnelle autochtone subtilement raffinée par de grands chefs de classe internationale. Et ils ne vous joueront pas de méchants tours en vous servant des yeux de mouton ou des chenilles grillées.

Non, rien que du sain et de l’authentique – depuis le pavé de zébu au poivre vert jusqu'au bouillon d’herbes vertes aux gambas. Le tout raisonnablement arrosé de nos crus du Betsileo qui sont prêts à concurrencer les plus fins bourgognes et les bordeaux les plus solides.

J’en connais qui font la fine bouche devant les nourritures (trop) terrestres et les caves de l'Isandra et qui recherchent surtout la culture ; à défaut du banquet de Platon, Madagascar peut leur faire découvrir des trésors intellectuels encore restés terras incognitas uniquement en raison de sa langue trop minoritaire. Mais ne craignez rien : d’excellentes traductions en ont été faites, non seulement en français, mais aussi, pour certains auteurs, dans d’autres langues.

Vous l'aurez compris Madagascar est le paradis des mets fins, la richesse de sa biodiversité et la diversité de son climat en fond une Île paradisiaque pour tous les gourmands.

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Discussions